Mickael Quiroga

One man show

Tous les jours sur Europe 1

Vous ne connaissez pas Mickael Quiroga et pourtant, il vous a très probablement déjà fait rire puisqu’il est co-auteur des spectacles de François-Xavier Demaison, Kev Adams, Cauet, Waly Dia…

Venez le découvrir sur scène en mode « Stand Up ».

Les petites manies dans la salle de bain, dans la cuisine, au téléphone, l’homme et sa voiture, la femme et les chaussures, le gendre idéal, les belles-mères, les beaux-frères, la télé-réalité, la presse people, la chasse, la météo…

Tout ça, Mickael n’en a rien à foutre ! D’AILLEURS, IL N’EN PARLE PAS.

Mickael QUIROGA retrace son parcours pour le moins hors normes. Mais s’il parle de lui, c’est pour mieux nous parler de nous. Et son point de vue sur les choses est aussi atypique que son parcours.

 

Le mot de François-Xavier Demaison

Mickael est co-auteur de mes spectacles depuis le premier. Il a été à mes côtés depuis le début. C’est aussi devenu un ami. J’aime beaucoup ce qu’il écrit, évidemment. Il a un regard intelligent et philosophe sur notre époque, ses travers.... Et j’ai été bouleversé par son histoire personnelle, cette histoire qu’il dévoile dans ce spectacle : celle d’un petit garçon métis dont la mère cache pendant des années l’existence à toute sa famille... Quand on dit ça, on ne sent pas tout de suite où on va rigoler. Et c’est là toute la force de Mickael : faire de cette histoire difficile une trame dense pour un spectacle d’humour.

Mickael Quiroga est également chroniqueur aux côtés d’Anne Roumanoff sur Europe 1.

 

TROP VRAI POUR ÊTRE BEAU

Durée : 1h10

Écrit par Mickael Quiroga et François Rollin / Mise en scène : François-Xavier Demaison

Visionnez les

dernières vidéos

Trop vrai pour être beau - le teaser
Mickaël Quiroga à Jérémy Ferrari : "Vous avez survécu au 'Koh-Lanta' des humoristes"
Le portrait d'Eric Antoine par Mickaël Quiroga
Mickael Quiroga : "Soprano, ce n'est pas le genre à débouler avec une Ferrari"
Mickaël Quiroga : "Les Balkany hors-la-loi ?"
Mickaël Quiroga à Thomas Dutronc : "Personne ne vous déteste !"